webleads-tracker

Les technologies de nettoyage des conduits de ventilation

EXPERTISES

Le nettoyage des conduits de ventilation est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l’installation et maintenir une bonne qualité de l’air intérieur dans les locaux. L’encrassement du réseau de ventilation peut être à l’origine de dysfonctionnements répétés, d’une réduction significative de ses performances ou d’une consommation électrique élevée. En réponse à l’intérêt croissant pour les problématiques écologiques et énergétiques, les industriels rivalisent d’ingéniosité pour simplifier, améliorer et fiabiliser les techniques de nettoyage des conduits de ventilation. Le secteur est en pleine évolution, devient de plus en plus technique et passionnant. Nous vous proposons dans cet article, un petit état des lieux des méthodes utilisées pour le nettoyage des réseaux de ventilation.

Nettoyage des conduits de ventilation par aspiro-brossage

Très proche du traditionnel ramonage de cheminée, l’aspiro-brossage des gaines de ventilation est la méthode la plus simple à mettre en œuvre et la plus pratiquée. Pour cela, le conduit est isolé du reste du réseau et mis en dépression à l’aide d’un caisson d’aspiration. Ensuite, le technicien introduit dans la gaine une brosse rotative. Les poussières décollées des parois sont aspirées au bout du conduit par le caisson d’aspiration.
Le gros avantage de cette méthode est le faible encombrement du matériel. Le technicien peut travailler dans des espaces étroits et transporter facilement le matériel sur les zones difficiles d’accès (échelle, escalier…). L’aspiro-brossage propose une bonne qualité de nettoyage sur la plupart des gaines. Toutefois, pour que le nettoyage soit correctement réalisé, le technicien doit nettoyer manuellement les gaines de grand diamètre ainsi que les coudes. A noter également que cette méthode est moins efficace pour le nettoyage des angles sur les gaines rectangulaires.

Nettoyage des conduits de ventilation à l’air comprimé

La méthode à air comprimé est assez proche de la méthode d’aspiro-brossage. On remplace la brosse rotative par une buse qui projette de l’air sous pression. Les buses à air comprimé sont souvent équipées de flagelles permettant de projeter l’air dans toutes les directions.

Cette méthode est plus rapide que le brossage et propose une plus grande efficacité pour le nettoyage des angles d’une gaine rectangulaire. Comme pour le brossage, il sera nécessaire d’intervenir manuellement sur les gaines de grand diamètre. L’inconvénient de cette méthode est l’utilisation d’un compresseur. Pour permettre une bonne qualité de nettoyage du conduit, il faut utiliser un compresseur suffisamment puissant et souvent très encombrant. L’encombrement du compresseur rend difficile la mise en œuvre sur les réseaux dont l’accès est difficile. Il y a également un risque plus important de relargage des poussières. Si toutefois les bouches de ventilation ne sont pas ou mal obstruées, la propulsion de l’air peut être à l’origine d’un relargage de poussière dans les locaux.

Nettoyage des conduits de ventilation avec un robot

Les robots de nettoyage sont équipés d’une brosse ou d’une buse à air comprimé. Ils sont également équipés d’une caméra permettant de contrôler la qualité du nettoyage.

Cette technologie a été une petite révolution dans le domaine du nettoyage des conduits de ventilation : des conditions de sécurité nettement améliorées, une meilleure qualité de nettoyage et des interventions plus rapides. Malheureusement, sur le terrain, la mise en œuvre est plus compliquée que prévu. Les robots de nettoyage sont généralement très volumineux et ne permettent pas de nettoyer les petits diamètres de gaine. Les gaines de grand diamètre sont toujours nettoyées manuellement ainsi que la plupart des coudes. D’autre part, il n’est pas possible de nettoyer les gaines verticales. Finalement, sur un réseau de gaines classiques, la possibilité d’utiliser un robot de nettoyage est relativement rare.
Le robot de nettoyage est une technologie prometteuse mais très coûteuse. Cette technologie représente certainement l’avenir du métier mais elle nécessite encore quelques ajustements pour devenir une réelle alternative.

Nettoyage des réseaux de ventilation avec la tête 360°

La technologie de nettoyage 360° est une méthode de nettoyage à l’air comprimé. Il s’agit d’une version améliorée de la méthode à air comprimé traditionnelle. Dans cette configuration, la buse est équipée d’une caméra permettant de contrôler la qualité du nettoyage. L’utilisation d’un compresseur très puissant permet à la buse d’être projetée sur les parois de la gaine. La buse effectue des rotations dans la gaine ce qui permet d’atteindre toutes les surfaces.

Cette nouvelle méthode obtient de meilleurs résultats que les précédentes. Elle est également plus rapide et est utilisable dans la plupart des configurations (diamètre de gaine, réseau horizontale, réseau verticale). Le principal problème réside dans le poids de l’équipement et notamment du compresseur (environ 100 kg). Une simple marche d’escalier peut devenir un réel problème. L’équipement fonctionne sur une alimentation électrique en triphasée. L’intervention d’un électricien est souvent nécessaire.

Pour conclure, il n’existe pas de solutions miracles pour le nettoyage des conduits de ventilation. Actuellement, l’aspiro-brossage reste la méthode la plus simple à mettre en œuvre et permet de concilier qualité et faisabilité. La combinaison de plusieurs méthodes peut être envisagée pour obtenir une qualité de nettoyage optimale. Le marché du nettoyage des réseaux de ventilation est en pleine évolution. Les technologies devraient rapidement évoluer et offrir de réelles alternatives.

 

Pour aller plus loin :

Prestation de nettoyage des réseaux de ventilation
Etude de cas : Dépoussiérage des réseaux de gaine – salle de sport – Vertical’Art
Etude de cas : Nettoyage des réseaux de VMC – Copropriété – Immo de France
Etude de cas : Nettoyage/désinfection des réseau de ventilation – centre Hospitalier

Pour en savoir plus :

nous contacter (cliquer ici)